Bougainvillier au jardin GARDENA

Tout savoir sur le bougainvillier

Conseils jardinage

Cet arbuste liane de la famille des Nyctaginacées est originaire du Brésil. S’il peut être mis en pleine terre dans les régions au climat méditerranéen, il s’épanouira aussi en pot. Exposition, fertilisant, arrosage, taille… Voici tous les éléments à prendre en compte pour planter et prendre soin du bougainvillier.

Où planter le bougainvillier ?

Cet arbuste grimpant se pare de très belles couleurs du printemps à l’automne. Ses feuilles, appelées bractées, vont du jaune au rouge en passant par le blanc, le rose et le violet tandis que ses petites fleurs sont immaculées. Il peut être installé dans le jardin ou dans un bac.

  • En pleine terre :

Le bougainvillier est une plante tropicale qui aime la chaleur et se plait dans un climat méditerranéen en pleine terre. Il ne supporte pas les températures en dessous de 8°C ni le gel. Mieux vaut donc l’installer à l’abri des courants d’air et du vent, exposé au soleil, dans une terre légère agrémentée de terreau et de sable. La période idéale de plantation est le printemps. Notre conseil : le placer contre un mur ou au pied d’un support, comme un treillis sur la terrasse ou une tonnelle, car ses lianes peuvent atteindre 7 m de hauteur.

 

  • En pot :

S’il y a un risque de gelées dans votre région, le bougainvillier devra être cultivé en pot. Prenez soin de mettre un lit de drainage (graviers, billes d’argile…) au fond du contenant avant de déposer l’arbuste dans une terre riche et de l’arroser abondamment. Vous pouvez installer votre potée à l’intérieur dans une pièce humide et lumineuse ou bien dans une véranda ou une serre non chauffée. Dès le mois d’octobre, il est impératif de la rentrer dans une pièce à environ 15°C.

Voir les outils de plantation Bougainvillier au mur jardin GARDENA

Comment planter le bougainvillier ?

Les bons gestes à adopter :

  • Tous les deux ans, au printemps (de préférence en avril ou en mai), le bougainvillier a besoin d’être rempoté dans un pot un peu plus grand
  • Arrosez-le copieusement – en faisant attention à ne pas trop lui donner d’eau non plus – à l’aide d’un arrosoir en intérieur ou bien d’un système programmable d’arroseurs au jardin
  • Pour que l’arbuste pousse bien en pot, il est recommandé d’utiliser un terreau pour plantes fleuries et un engrais spécial pour cette variété
  • N’oubliez pas de vider la soucoupe sous un bac ou un pot pour éviter que l’eau ne stagne.

 

Les bons outils :

  • Un sécateur et des gants de protection seront utiles pour éliminer les fleurs fanées et les branches envahissantes. Effectuez toujours la taille par temps sec
  • Le gel menace de pointer le bout de son nez ? Mettez un voile d’hivernage sur la plante et paillez son pied pour la protéger du froid en hiver
  • Pour que votre bougainvillier en pot grimpe, n’hésitez pas à mettre un tuteur dans son bac et brumisez-le à l’aide d’un pulvérisateur pour humidifier son environnement en intérieur.
Voir les outils de taille Bougainvvillier multicolore jardin GARDENA

Entretenir le bougainvillier : taille, arrosage et engrais

La taille du bougainvillier n’est pas nécessaire, il suffit d’enlever les fleurs fanées au fur et à mesure. Mais, elle peut être effectuée tous les trois ans en fin d’hiver ou au printemps, une fois les gelées terminées, afin de lui redonner une forme buissonnante et de supprimer le bois mort. Si le bougainvillier est sensible aux excès d’eau, il doit être abondamment arrosé les deux premières années après sa plantation, et tout particulièrement en été. Avant de l’arroser, vérifiez que la terre est sèche et espacez vos apports en eau d’un mois après la fin de la floraison. Pour booster sa croissance, un engrais pour arbuste fleuri peut être utilisé entre avril et septembre, une ou deux fois tous les 15 jours, en été. En hiver, l’arrosage doit être nettement réduit et l’apport de fertilisant stoppé.

Bougainvillier entretien GARDENA
Bougainvillier colore GARDENA

Lutter contre les maladies et parasites du bougainvillier

Cette plante n’est pas à l’abri des attaques de cochenilles (le feuillage jaunit), pucerons (les feuilles brunissent et s’enroulent), araignées rouges, mouches blanches ou aleurodes, qui se développent généralement par manque d’humidité dans l’air intérieur. Pour combattre ces nuisibles, vous pouvez traiter le végétal avec du purin d’ortie ou de l’eau savonneuse au jardin. En intérieur, pulvérisez de l’eau sur le feuillage et humidifiez l’air ambiant. Si vous remarquez de la moisissure blanche sur les feuilles, c’est certainement le mildiou. Cette maladie est souvent synonyme d’une mauvaise ventilation de la pièce. Dans ce cas, il faut retirer les feuilles concernées et changer le pot d’emplacement.

Avec quelles plantes l’associer ?

Le bougainvillier sera du plus bel effet avec d’autres plantes grimpantes colorées qui rappellent les jardins du sud de la France ou de l’Italie. Il se marie aussi très bien avec l’agapanthe, le plumbago et le pélargonium. Sur la terrasse, placez-le à côté d’un laurier rose, un datura ou un lantana : effet vitaminé assuré ! Le long d’un mur, il grimpera aux côtés d’un rosier, d’un jasmin ou d’une bignone qui embaumeront votre terrain. Vous pouvez aussi le mixer avec d’autres plantes d’orangerie comme le citronnier ou le figuier.

Bougainvillier et rose au jardin GARDENA

Voilà, cet arbuste n’a plus de secret pour vous !