cultiver-balcon-gardena

Terrasses, balcons et rebords de fenêtre, que planter pour le printemps ?

Jardin urbain
Partager l'article

Lorsque le printemps fait son apparition et que le climat devient plus clément, l’envie d’aménager un coin de verdure fleuri et parfumé sur sa terrasse ou son balcon peut se faire sentir. Découvrez nos astuces et conseils pour créer une bulle de nature dans votre petit espace

Les conditions de culture sur une fenêtre

Sur le rebord d’une fenêtre, les conditions ne culture ne sont pas les mêmes que sur une terrasse ou sur un balcon et quelques précautions sont à prendre. Tout d’abord, il est primordial de sécuriser vos jardinières et vos balconnières afin d’éviter qu’elles ne tombent sur la tête d’un passant. Pour cela, apportez un soin tout particulier à la fixation de vos contenants. La bonne idée : les placer derrière un garde-corps. De même, privilégiez des bacs à réserve d’eau afin d’éviter que l’eau ne s’écoule le long de la façade ou placez vos pots sur des coupelles. Et, puisque l’espace est réduit, évitez autant que possible la culture des plantes à fort développement. 

 

08970-20-L-040

Planter en fonction de l’orientation de l’espace extérieur

Tenir compte de l’orientation et de l’exposition au vent de votre rebord de fenêtre, balcon ou terrasse est une nécessité.

  • Si votre espace extérieur est orienté au Nord ou le plus souvent à l’ombre, le choix des plantations sera plus réduit. Sur le rebord d’une fenêtre, optez pour des bégonias, des fuchsias ou des impatiences. Les hortensias grimpants, les ifs, les fougères ou le fatsia du Japon trouveront quant à eux une place de choix sur les balcons et les terrasses ombragés.
  • À l’inverse, si le rebord de votre fenêtre est ensoleillé, privilégiez la lavande, la santoline ou l’hélichrysum par exemple. Notez également que les plantes aromatiques trouveront facilement leur place dans vos jardinières ou bacs à fleurs. Au balcon ou sur votre terrasse, préférez la plantation de rosiers, de lilas, d’agapanthes, d’arbousier ou de bambou.

 

EM-Balkon-013

Des contenants adaptés

Choisir une jardinière, un pot ou un bac à fleurs peut sembler anodin pourtant le choix du matériau a un réel impact sur le développement de vos plantes. Si les contenants en plastiques sont économiques, peu fragiles et faciles d’entretien, ils sont toutefois peu esthétiques, protègent moins bien les plantes du froid et peuvent provoquer une mauvaise aération des racines et leur pourrissement en raison de l’étanchéité de votre contenant.

Nous vous conseillons les pots ou contenants en terre cuite, plus esthétiques et perméables à l’air et à l’eau, ce qui permet aux plantations d’être drainées et aérées. Leur inconvénient : ils sont lourds, fragiles et difficiles à désinfecter. De plus, ils ne sont pas hermétiques, résultat les plantes doivent être arrosées plus régulièrement. 

08970-20-L-006