sapin-de-noel-gardena

Replanter son sapin de Noël

Conseils jardinage

Une fois les fêtes de fin d’année terminées, nombreux sont ceux qui décident de se débarrasser de leur sapin de Noël en motte ou en conteneur alors même que celui-ci pourrait trouver une seconde vie dans le jardin. Du choix de l’implantation à la mise en terre, en passant par l’entretien, on vous donne nos astuces pour replanter votre sapin de Noël et le voir s’épanouir convenablement.

Acclimatez votre sapin

Votre sapin de Noël a passé plusieurs semaines dans un environnement sec et chaud, aussi est-il primordial de le réadapter progressivement à la vie en extérieur avant de le replanter.

  • Première étape : installez-le durant une semaine dans un espace lumineux et peu chauffé et veillez à l’arroser dès que vous constatez que sa motte sèche.
  • Entreposez-le ensuite quelques jours sous un abri extérieur.
  • Passé ce laps de temps, votre jeune conifère se sera parfaitement adapté à la vie en extérieur et vous pourrez alors réfléchir au choix de son implantation. 

 

Choisir un emplacement adapté pour la plantation de votre sapin

Qu’il soit Nordmann ou Epicéa, il est impératif de tenir compte du volume et de la hauteur de votre sapin de Noël pour le choix de son implantation. Sachant que, même avec une croissance lente, sa taille peut atteindre jusqu’à 10 mètres de hauteur. Afin de lui permettre de s’épanouir dans des conditions optimales et éviter qu’il n’apporte des zones d’ombre aux plantes avoisinantes, il est nécessaire de lui ménager beaucoup d’espace. 

Il est important également d'implanter votre sapin  dans une zone abritée du vent, peu humide, lumineuse mais non exposée aux rayons du soleil.

Une fois l’emplacement trouvé, il ne vous reste plus qu’à planter votre sapin de façon classique dans un trou d’environ 60 centimètres de côté et de profondeur. Dans tous les cas, le trou doit faire le double de la motte. Et pour éviter qu’il ne penche d’un côté ou de l’autre, munissez-le d’un tuteur.

Attention, cette action doit impérativement être entreprise durant une période sans gel ni pluie abondante. La saison de l’automne est idéale.

 

plantation-gardena

Peu d’entretien pour votre sapin mis en terre

Une fois planté, le sapin est un arbre qui demande peu de travail. Il suffit de bien l’arroser au début pour lui assurer une bonne reprise. En hiver, l’arrosage sera parcimonieux ; durant l’été il sera nécessaire, à la nuit tombée, d’arroser les épines de votre sapin. Ses ennemis sont les champignons, dus à une trop grande quantité d’humidité ; les épines brunissent alors pour finir par tomber. Et les pucerons, qui peuvent proliférer par temps doux, et que l’on peut éradiquer par une solution de savon noir diluée dans de l’eau.

arrosage-sapin-gardena

Paillage ou compost pour un sapin de Noël coupé

Si vous avez investi à Noël dans un sapin coupé, celui-ci peut tout de même trouver une seconde vie dans votre jardin. Il faut pour cela tenir compte de la teneur en acidité de ses branches et de ses épines, qui, si elle est bien dosée, offre de nombreux bienfaits à votre jardin.

  • Les aiguilles de pin constituent un excellent paillage pour les plantes qui aiment les terres acides (rhododendrons, hortensias, bruyères…). Ce taux d’acidité dans la terre ne dure que quelques mois (un trimestre environ), la terre retrouve ensuite un pH neutre.
  • Les aiguilles de pins éloignent aussi efficacement les pucerons.
  • Si vous disposez d’un broyeur, branches et épines, une fois broyées, sont incorporées en quantité modérée dans un compost pour en faire un excellent herbicide naturel.