brise-vue pour balcon GARDENA

Quel brise-vue choisir pour le balcon ?

Jardin urbain

Le printemps arrive à grands pas et avec lui l'envie de s'installer à nouveau dehors. Propriétaire ou locataire d'un logement avec balcon, c'est le moment idéal pour mettre en place un brise-vue afin de profiter pleinement de votre extérieur, à l'abris des regards. Version naturelle ou en pvc, plus ou moins occultant, mais toujours pratique et facile à fixer, il ne vous reste plus qu'à faire votre choix.

Le brise-vue adapté à tous les balcons

Que vous ayez la chance de posséder un balcon filant dans un immeuble haussmannien, un roof top panoramique qui domine les toits ou une jolie terrasse dans une résidence arborée, le brise-vue est LA solution pour aménager un petit cocon intime en extérieur, isolé du voisinage. De nombreux modèles de brise-vue existent afin de rehausser votre rambarde de quelques centimètres, habiller le muret décrépi de votre balcon ou créer un coin « nature » en plein Paris.

Les brise-vue naturels

Esthétiques, chaleureux et dépaysants, les brise-vue naturels s'intègrent parfaitement dans un environnement verdoyant et apportent une petite note de campagne si vous habitez en ville.

Les canisses, la solution économique :

  • Très appréciée, la canisse en osier permet une occultation entre 85 et 95 % tout en laissant passer les rayons du soleil. Nécessitant peu d'entretien, elle est idéale pour les petits budgets. Comptez entre 20 et 40 euros pour garnir un balcon de 3 m de long
  • Dans un style plus exotique, la canisse en bambou – plein ou fendu – permet là encore d'habiller un mur (en perçant et vissant) ou une rambarde (à l'aide de fils de fer ou de colliers de serrage). Son prix : de 10 à 30 euros pour 3 mètres linéaires. Sa durée de vie est cependant plus limitée. Moins robuste que la version en osier, elle a tendance à noircir dans le temps.

La brande, la solution alternative :

Réputée imputrescible, la brande de bruyère est la plus adaptée aux différents climats et résiste aux intempéries. Vent, humidité, soleil, montagne ou bord de mer, elle est parfaite pour s'isoler des regards extérieurs. Ecologique et tissée de manière plus ou moins épaisse, elle permet une bonne occultation mais s'avère un peu plus coûteuse que les canisses.

Le bois, la solution durable :

Parfaitement occultants, les panneaux en bois permettent de créer une véritable pièce de vie pendant la belle saison. Hauts et solides, ils se fixent directement dans le muret de votre terrasse ou sur des jardinières en bois pour résister à la prise au vent. Certains modèles ont une durée de vie de 15 ans, à condition de les entretenir et de les lasurer. Leur coût : entre 100 et 600 euros pour un panneau de 1,80 m de longueur.

À éviter si votre balcon est étroit car les panneaux de bois ils réduiront considérablement le taux d'ensoleillement de votre appartement.

EM-Balkon-008-42cm.eps

Les brise-vue artificiels

Longtemps boudés car moins esthétiques que les brise-vue naturels, les systèmes d'occultation artificiels se sont améliorés au fil des années. Ils se révèlent être la solution la plus pratique et la plus économique.

La toile ajourée, la plus facile à fixer :

Légère, occultante, simple à nettoyer, la toile ajourée est certainement le brise-vue le moins cher du marché, disponible dès 10 euros les 3 m. Extrêmement pratique et rapide à tendre sur un mur ou sur une rambarde, elle n'est cependant pas très esthétique. Il est toutefois très facile de la dissimuler derrière des plantations. Petit bémol : en fonction de sa qualité, la toile peut se déchirer...

Les canisses en PVC, le meilleur rapport qualité/prix :

Facile à poser, à nettoyer et à ajuster, les canisses en PVC permettent d'apporter une petite touche d'exotisme, l'entretien en moins ! Disponibles en beige, marron ou vert, elles sont très solides et se recoupent très facilement pour s'adapter à votre balcon. Comptez entre 10 et 60 euros pour 3 m de long.

La haie artificielle : l'illusion parfaite

Certes plus onéreuse si elle imite au plus près une rangée de thuya ou une claustra de lierre (environ 170 euros les 3 m), la haie artificielle se révèle être un très bon compromis quand on désire créer des espaces bien délimités sur son toit terrasse par exemple. Toujours impeccable, la haie artificielle ne jaunit pas et n'a pas besoin d'être arrosée ou taillée !

Berlin Shooting 154