jardiner-en-famille-gardena

Que faire au jardin et au potager en Mars ?

Conseils jardinage

Si au mois de mars il est courant que les journées soient pluvieuses et qu’il y ait encore quelques gelées matinales et des giboulées, le jardin reprend progressivement vie grâce à de belles journées ensoleillées, aux températures printanières, qui annoncent le début d’une grande saison de jardinage. Revue de détails des actions à entreprendre au jardin et dans le potager.

Planter, semer et récolter au potager

De nombreuses variétés de fruits et légumes peuvent être plantées au mois de mars. Il s’agit principalement de celles qui résistent à des températures très basses, jusqu’à 0°C. C’est le cas des pommes de terre, des asperges, des fraises, des oignons blancs et rouge, de l’ail rose, des échalotes ou des artichauts à planter dans une terre labourée et amendée.

Certains légumes primeurs devront quant eux être plantés en serre, sous abris ou sous châssis. C’est le cas des petits pois, des carottes, des radis, des choux de Bruxelles, des brocolis, des betteraves ou des herbes aromatiques (origan, basilic, persil, thym, ciboulette) notamment.

Mars est aussi une excellente période pour semer des fruits et des légumes avec ou sans protection anti froid. Prévoyez une protection pour le semis des poireaux, des choux, du melon, des radis Gaudry, des poivrons, des courges et autres courgettes. Semez dans des godets des haricots et des tomates. Ces dernières seront ensuite repiquées sous une serre puis en pleine terre. Les pois à grains ronds, les épinards, les radis ou les laitues seront exempts de cette protection.

Enfin, une vingtaine de légumes peuvent être récoltés en mars. Parmi ceux-ci on peut compter sur le brocoli, la mâche, l’igname de Chine, l’endive, le panais, le salsifis, etc.

 

03772-24-L-011-47cm

Bichonner les vignes et les rosiers

Si vous n’avez pas encore taillé vos vignes, c’est le moment de s’y mettre ! Tout comme pour les rosiers, la vigne doit impérativement être en période de repos végétatif pour supporter cette opération. Que ce soit pour la taille des vignes ou celle des rosiers, il est impératif d’éviter d’entreprendre une quelconque action lorsqu’il y a des gelées car cela nuirait au bon développement de la plante. Si vous vivez dans une région froide où de fortes gelées persistent, il est préférable d’attendre le début du printemps.

Pour obtenir de belles grappes de raisin le moment venu sur votre vigne, commencez par enlever le bois mort et les tiges à la base du vieux bois. Concentrez-vous ensuite sur les tiges qui auront poussées durant l’année. Pour ce faire, coupez-les en faisant en sorte de conserver à minima trois bourgeons par tige.

D’une manière générale, avant de vous lancer dans la taille de vos rosiers, il est impératif de désinfecter vos outils (sécateur, coupe-branches, etc.) pour éviter de transmettre des maladies à vos plantes. Notez également que quelle que soit l’espèce (rosier remontant, non remontant ou grimpant), il est important de :

  • Supprimer le bois mort
  • Dégager le coeur du rosier
  • Supprimer les branches qui se croisent. 

 

08857-20-L-004

Scarification, tonte et fertilisation : 3 gestes pour entretenir sa pelouse au sortir de l’hiver

Entre le gel, les intempéries, le manque de soleil et les passages répétés, la pelouse a été durant tout l’hiver malmenée. Bonne nouvelle, en mars, votre belle étendue verte sort de son hibernation. Il est important donc soigner votre pelouse et de la préparer à la nouvelle saison. 

Pour lui permettre de redémarrer dans les meilleures conditions :

  • Il est temps de ressortir et préparer votre tondeuse à gazon afin d’effectuer la première tonte de l’année. Privilégiez cette opération lorsque l’herbe a atteint 8 cm de hauteur et à un moment où la pelouse est sèche
  • Passez ensuite à la scarification de votre parcelle. Une action primordiale qui vous permettra de vous débarrasser de la mousse, des feuilles ou autres brindilles qui polluent et étouffent votre gazon. Vous obtiendrez ainsi une pelouse plus dense et plus résistante. À noter qu’il est préférable d’effectuer cette opération lorsque le sol n’est ni trop sec, ni trop détrempé
  • Et, pour une pelouse plus vigoureuse et plus belle, n’oubliez pas d’épandre un engrais naturel spécial gazon.

 

05037-20-L-005