Kokedama2 GARDENA

Comment fabriquer un kokedama pour un jardin suspendu ?

Jardin urbain

De koke, signifiant « mousse » en japonais, et dama, « sphère », le kokedama est un art nippon qui consiste à mettre en boule une plante et à la suspendre. Technique plutôt récente, elle connait un véritable succès au pays du Soleil-Levant mais également en Europe. Inspiré de l'art du bonsaï et de l'ikebana – art floral japonais – le kokedama permet de créer de véritables petits décors végétaux en lévitation.

Le choix de la plante pour son kokedama

Avant de se lancer dans la réalisation d'un kokedama, il est essentiel de bien sélectionner la petite plante que l'on souhaite suspendre. Afin de contraster avec la sphère de mousse, on opte pour une cactée très graphique comme l'echeveria agavoide, ou pour une euphorbe telle que l'euphorbia trigona.

Dans un tout autre style, les fougères sont aussi de bonnes candidates pour un kokedama, grâce à leur feuillage léger (davallia canariensis ou asparagus plumosus). Enfin, des variétés aériennes, telles l'acorus gramineus, ou très sculpturales, comme le ficus microcarpa et ses racines nues, se prêtent également parfaitement à l'exercice.

Kokedama3 GARDENA

Le matériel pour fabriquer un kokedama

Pour fabriquer votre kokedama, il vous faudra vous équiper d'un certain nombres d'outils :

  • Un mélange de tourbe, d'argile et de terreau à cactus (à faire soi-même)
  • De la sphaigne séchée
  • De la mousse
  • De la ficelle en coton
  • De l'eau
  • Un bol ou un saladier

La réalisation du kokedama

Voici comment fabriquer étape par étape un kokedama :

  1. Retirer la plante de son pot d'origine et ôter délicatement le terreau afin de mettre ses racines à nu
  2. Dans le saladier, verser le mélanger de tourbe, terreau à cactus et argile. Ajouter de l'eau afin d'obtenir une pâte. Former une boule de 15 cm de diamètre maximum
  3. Envelopper les racines de la plante ensemble avec la sphaigne
  4. Dans la boule de terreau, faire un trou suffisamment profond pour accueillir les racines de la plante et reformer la sphère
  5. Envelopper alors la boule avec un petit tapis de mousse, compact et régulier. Il ne doit y avoir aucun vide
  6. Terminer en enroulant la ficelle autour de la boule à la manière d'un paquet cadeau. Penser à garder une bonne longueur afin de suspendre le kokedama
Kokedama4 GARDENA

L'entretien du kokedama

Côté exposition, comme beaucoup de plantes en pot, le kokedama aime la lumière non directe. Il est donc recommandé de le suspendre au plafond à l'aide d'un crochet, ou au mur, grâce à une potence dans une pièce lumineuse et aérée, mais pas juste devant une fenêtre afin d'éviter les trop gros chocs de température.

Pour l'arrosage, il est important de se fier au poids du kokedama. En soupesant la boule de mousse, il est facile de savoir s'il est temps d'humidifier la suspension. Si elle est lourde, il y a encore suffisamment d'eau. En revanche, si la sphère est légère, c'est le moment de l'arroser.

Pour cela, on l'immerge complètement dans un bol d'eau pendant 2 à 3 minutes. Puis, on la presse afin que l'eau pénètre bien dans le cœur du kokedama. Une fois bien égouttée, on peut de nouveau la suspendre.