cultiver-balcon-gardena

Fleurir un balcon exposé au vent

Jardin urbain

Branches cassées, feuilles desséchées, malformations, croissance ralentie, froid accentué ou terre asséchée, l’action du vent peut avoir des effets néfastes sur les plantes, souvent lourde de conséquences. Difficile donc pour certains végétaux de bien se développer sur un balcon exposé au vent, qu’il soit froid, sec ou chargé d’embruns. Revue de détail des plantes à privilégier selon l’exposition aux vents de votre balcon.

Ces plantes qui supportent les vents froids et humides

Il existe bon nombre de plantes rustiques qui résistent aux vents froids et à une situation humide. Celles-ci sont d’ailleurs de vrais atouts dans les régions à climats continental ou montagnard. Côté arbustes, vous pourrez compter sur le chèvrefeuille, le buis, le laurier palme ou le bouleau. Ceux-ci constitueront de formidables haies brise-vent, à même de diminuer la force du vent. Pour composer votre haie, placez les espèces résistantes en première ligne, en quinconce et de façon assez serrée, de façon à protéger les espèces plus fragiles qui seront placées en seconde ligne.

Certaines plantes ornementales comme l’achillée, le cosmos, l’œillet, le ficoïde ou les graminées trouveront aussi facilement leur place car elles ont l’avantage de supporter les assauts d’un vent violent. Alors, à vous de jouer !

 

achillee-millefeuille-gardena

Ces plantes qui résistent aux vents chauds et à la sécheresse

À l’inverse, certains végétaux supportent facilement les vents chauds et la sécheresse. C’est le cas de certaines plantes persistantes comme l’osmanthe, le berbéris épine-vinette ou le millepertuis, plante que nous vous recommandons si vous souhaitez réaliser une haie brise-vent.

Les amoureux d’arbres à fleurs jetteront leur dévolu sur l’amélanchier, le sorbier domestique, l’arbre à perruques qui se caractérise par son feuillage aux tonalités changeantes ou le cognassier du japon qui offre en bonus des fruits. Les graminées auront également toute leur place : panicum, miscanthus, stipa, etc., à vous de faire votre choix !

 

cognassier-japon-gardena

Ces plantes qui s’adaptent aux embruns

Si les jardins situés sur le littoral profitent d’un climat souvent plus doux et d’une luminosité accrue, il ne faut pas oublier qu’en raison de leur proximité avec la mer, les plantes subissent de nombreuses agressions : vents violents, embruns salés ou projection de sable. Important donc de sélectionner des végétaux qui s’adaptent à ces conditions si particulières.  La bonne idée : choisir des plantes halophytes, c’est-à-dire des végétaux capables de vivre dans des milieux salés : tamaris, grande mauve, roseau des sables, lilas de mer ou fausse camomille par exemple. Les plantes au feuillage coriace et vernissé comme le houx ou le pittosporum sont aussi une bonne option car ils ont la capacité de résister aux dépôts de sel.

  • Votre coin de verdure est situé sur la côte méditerranéenne ? Misez sur des plantes tropicales comme l’aloès, l’hibiscus, le filao, le yucca ou le bougainvillier.
  • Si au contraire, vous vivez sous un climat océanique, pensez aux plantes de terre de bruyère en sol acide : hortensias, hydrangeas, acanthes ou rhododendrons. Enfin, si votre jardin est trop exposé à la lumière, pensez aux plantes aux feuillages gris qui ont la particularité de renvoyer la lumière. En plus, le feuillage de ce type de plantes est souvent recouvert de petits poils protecteurs.

 

tamaris-gardena