03782-20-L-003-47cm

Faire son compost maison

Conseils jardinage

Faire soi-même son compost, c'est facile et cela présente de nombreux avantages ! Le compostage domestique, en intérieur ou au jardin, permet de réduire les ordures ménagères mais aussi de créer un bon fertilisant pour vos plantations. C’est aussi un geste pour la planète et la préservation de l’environnement, 100% naturel. On vous dit tout !

Connaître les avantages du home compost

Le home compost est une solution à la fois écologique et économique. Il permet de lutter contre l’accumulation des déchets, en réduisant notamment les ordures ménagères et en vous débarrassant des résidus de vos travaux de jardinage, mais il permet aussi de créer son propre engrais naturel. Vous pourrez épandre l’humus formé par la fermentation des déchets composables à l’Automne ou au début du Printemps, au potager ou comme paillage aux pieds de vos massifs.

 

terreau-frais-gardena

Que mettre dans compost maison ?

Avant de vous lancer dans le compostage domestique, il faut savoir quels déchets vous pouvez utiliser. Les déchets de cuisine (épluchures, fruits et légumes abîmés, coquilles d'œuf, marc de café, sachets de thé, filtres en papier, restes alimentaires…), les déchets organiques du jardin (feuilles mortes, pelouse tondue, taille de végétaux…) et certains déchets de la maison (cendres de bois, bouquet de fleurs fané, papier journal, etc.).

 

compost-dechet-cuisine-gardena

Ce qu’il ne faut surtout pas composter

Tout n'est pas compostable ! Les matières synthétiques, le métal, le verre, les photos ou le papier glacé des magazines, les couches jetables ou encore les litières d’animaux ne doivent en aucun cas se retrouver dans le compost. Concernant les résidus au jardin, évitez le bois traité, le sable ou encore les cendres de charbon. Si certains déchets sont trop volumineux, utilisez un broyeur électrique. 

 

Comprendre le fonctionnement du compost

Pour obtenir un compost de qualité, il est recommandé d’alterner les couches de 15 à 20 cm de déchets secs (feuilles) et mouillés (gazon) mais aussi les déchets verts (provenant du jardin) et bruns. Mélangez avec une bêche à chaque ajout dans le compost pour faire démarrer le processus de fermentation et ajoutez un peu de terre si besoin et du purin d’ortie pour stimuler la décomposition. Il est aussi primordial d’arroser l’humus régulièrement afin qu’il reste humide et de l’aérer pour qu’il soit bien oxygéné. L’amendement est prêt au bout de 4 à 6 mois, lorsqu’il a l’aspect d’un terreau.

 

03782-20-L-005-47cm

Faire du compost avec ou sans composteur

En fonction du nombre de personnes dans votre foyer et de l’endroit où vous souhaitez installer le compost, optez pour un composteur (appelé aussi bac ou silo) sans fond pour que la matière organique soit en contact avec le sol ou simplement en tas si vous avez un grand espace vert. Le bac à compost sera plus efficace au jardin si vous le choisissez avec un couvercle, qui le protègera des intempéries. Il existe des modèles en kit, conçus en bois ou en plastique et peu encombrants. Vous pouvez également construire votre propre bac avec des planches en bois. On considère qu’1 m³ suffit pour une surface de 500 m².

 

composteur-gardena

Faire son compost en appartement

Le composteur d'appartement permet de valoriser ses déchets culinaires au quotidien, notamment dans les appartements urbains qui n’ont pas de jardin. Il est idéal si vous possédez un petit potager urbain au balcon ou un mur végétal avec des fleurs et des plantes aromatiques. Il ne dégage aucun odeur désagréable si vous le placer en extérieur, sur un balcon par exemple, et à l’abri du soleil. Si vous souhaitez l’installer dans la cuisine, n’ajoutez pas de résidus d'échalote, d’ail ou d'oignon ni de restes alimentaires d'origine animale (poisson, fruits de mer, viande).