jungle urbaine GARDENA

Fabriquer un mini jardin intérieur

Jardin urbain

Vous n’avez pas de jardin ni de balcon ? Il existe une solution alternative qui permet d’installer un coin de verdure chez vous, petit ou grand : c’est le mini jardin d’intérieur, pour végétaliser n’importe quelle pièce de la maison. Une multitude de pots et de variétés de plantes à positionner stratégiquement dans une pièce font entrer la nature chez vous. Suivez nos conseils et astuces pour composer un petit jardin indoor qui vous ressemble.

Qu’est-ce qu’un jardin intérieur ?

Le jardin intérieur est un coin de verdure créé tout spécialement dans un appartement sans balcon ou une maison sans jardin ni cour. C’est aussi un bon moyen de planter des espèces qui ne supportent ni le froid ni le soleil direct. Et c’est également la solution idéale pour les jardiniers urbains ! En ville, il n’est pas toujours évident de végétaliser l’espace par manque de place ou disposition délicate. Un jardin d’intérieur se glisse partout dans votre lieu de vie, sous un escalier, dans le coin d’une entrée, pour animer le volume d’une grande pièce et invite la nature dans votre lieu de vie.

Choisir contenants, plantes et accessoires adéquats pour votre jardin intérieur

Si vous souhaitez fabriquer votre propre mini jardin intérieur, sachez que tous les contenants sont permis ! Des pots classiques aux tasses, aux bols, en passant par des boîtes de conserve, des aquariums ou des pots de confiture. À vous ensuite de laisser libre cours à votre créativité en ajoutant des accessoires (nœuds, rubans, personnages…) ou de placer une étiquette sur votre pot pour savoir de quelle variété de plantes il s’agit.

Côté plantes justement, dirigez-vous vers des espèces de petite taille, dont la croissance est lente et le système racinaire non invasif. Si vous voulez faire cohabiter plusieurs variétés ensemble, elles devront toutes avoir les mêmes besoins en eau, exposition ou température.

Vous pouvez opter pour des plantes à fleurs comme les crocus d’intérieur, gerbera ou jacinthes afin d’apporter de la couleur à votre intérieur ; pour des plantes grasses ou des cactus qui ne nécessitent que très peu d’entretien ou bien pour des plantes aromatiques – persil, thym, romarin, ciboulette, etc. – qui parfumeront votre maison et vos plats.

jardin interieur cactus GARDENA

Entretenir son mini jardin d’intérieur

Utilisez du terreau pour plantes d’intérieur et quelques billes d’argile pour bien drainer la terre et éviter que les racines ne pourrissent avec le surplus d’eau. Placez votre jardin miniature près d’une source lumineuse, comme une fenêtre de cuisine ou une baie vitrée dans un séjour.

Côté entretien, éliminez les fleurs fanées ou les tiges abîmées au fur et à mesure. Taillez aussi la plante si elle devient trop encombrante et soyez vigilent à l’éventuelle apparition de maladies. Pensez aussi à investir dans des outils de jardin bien pratiques comme un arrosoir, un vaporisateur et des gants de jardin.

00806-20-L-003-47cm

Créer un jardin miniature chez soi

Le jardin d’intérieur peut prendre différentes formes. Et c’est là tout son intérêt ! Il sera différent en fonction de la place dont vous disposez, de l’agencement de votre appartement ou encore des variétés que vous souhaitez faire pousser. Le temps que vous êtes prêt à lui consacrer joue aussi sur le choix de vos plantes.

Envie d’un esprit ludique et d’une touche déco supplémentaire au salon ? Misez sur des suspensions végétales à accrocher au plafond ou aux murs. Vous pouvez les acheter directement en pots ou alors les fabriquer vous-même avec des paniers en osier ou des bocaux en verre.

Besoin de cultiver des aromates en cuisine ? Préférez un mur végétal ou un potager autonome.

Vous voulez créer une cloison originale dans une pièce ? Craquez pour un mur végétal que vous pourrez garnir de fleurs et de plantes aromatiques.

plantes suspendues deco GARDENA

Composer un terrarium

Autre possibilité de mini jardin indoor très tendance : le terrarium. Il permet d’avoir un petit espace vert dans un récipient.

  • Munissez-vous d’un contenant transparent (vase, bouteille vintage, pot à confiseries, aquarium)
  • Superposez des couches successives de graviers, sable, charbon, terreau et mousse et tassez bien
  • Assurez-vous que la mousse reste toujours humide. Un terrarium ouvert nécessite un arrosage hebdomadaire. S’il est fermé, un léger apport d’eau une fois par mois suffit