pompe de jardin pour eau de pluie GARDENA

7 écogestes pour jardiner responsable

Conseils jardinage

Faire son propre compost, favoriser la biodiversité, limiter l'arrosage, planter des légumes de saison... Découvrez, en une infographie, 7 écogestes faciles à adopter pour  jardiner sain et bio, mais aussi pour réduire son impact sur l’environnement. Votre jardin vous le rendra bien !

Infographie_7-ecogestes-jardin GARDENA

1. Cultivez la biodiversité de la faune et la flore

La nature est bien faite ! Elle sait se régénérer pour peu qu’on la laisse un peu tranquille. La biodiversité est un écosystème gagnant, un équilibre naturel avec une faune et une flore locale et diversifiée. Pour maintenir la biodiversité dans votre jardin, commencez par conserver un espace vert plus sauvage, dans lequel vous n’interviendrez pas ou peu : pas de désherbage manuel, pas de piétinement, pas de plantations spécifiques…

Voir le couteau désherbeur

2. Favorisez la présence des animaux

Certains animaux et insectes sont d’une grande aide au jardin ! Préservez les animaux qui régulent le jardin comme les coccinelles, les hérissons et les oiseaux. Ils éradiquent les nuisibles et augmentent la pollinisation. Pour cela, pensez à leur installer des abris, des mangeoires, des massifs d’arbustes, des haies champêtres et des points d’eau.

3. Plantez des espèces locales et des légumes de saison

Adoptez une démarche éco friendly au jardin ! Évitez les plantes exotiques qui requièrent plus d’eau et de matière organique pour vivre dans un climat non habituel. Plantez des légumes de saisons choisis en fonction de la période à laquelle sont préparés les semis.

Voir les petits outils de jardinage

4. Mettez en place la rotation des cultures

La rotation des cultures permet de lutter contre les maladies. Cela signifie varier les plantes cultivées sur un même lopin de terre d’une année à l’autre, pour rompre le cycle de développement des parasites. Associez les plantes amies et répulsives en complément pour éviter la présence de rongeurs et de parasites.

Voir les outils de plantation

5. Réalisez et utilisez votre propre compost

Le compost est écologique et économique. Installez un bac à compost dans votre jardin (certaines communes en mettent gracieusement à disposition) pour y déposer les épluchures de fruits et de légumes (hors ail, oignons, échalotes et limitez les agrumes), les déchets verts du jardin, les cartons et papiers non encrés, les coquilles d’œufs, les sachets de thé et le marc de café. Le compost se transforme en engrais naturel formé par les insectes qui y travaillent ; vous pouvez ensuite le répandre dans vos massifs et potager pour nourrir le sol.

6. Utilisez des répulsifs insecticides biologiques

Finis les produits chimiques ! Il existe de nombreux produits naturels et des recettes de grand-mère qui permettent de réaliser soi-même ses répulsifs pour le jardin : le savon noir et le purin d’orties additionnés d’eau luttent contre les champignons et les pucerons ; la sciure de bois ou les coquilles d’œufs contre les limaces. La menthe quant à elle repousse les fourmis, le ricin les doryphores et les coccinelles sont d’excellents anti-pucerons.

Voir les pulvérisateurs

7. Limitez l’arrosage et récolter l’eau de pluie

Stop au gaspillage d’eau dans le jardin ! Arrosez moins et mieux : l’été, arrosez le matin ou le soir, car l’arrosage est plus efficace sans soleil. Paillez la terre afin de conserver l’humidité avec de la paille, des copeaux de bois, ou même des déchets verts du jardin. Un paillage en couche épaisse permet de ne pas arroser de l’été entre 2 pluies ! Optez sinon pour arrosage goutte-à-goutte : c’est 30% d’économie d’eau à la clé. Recyclez l’eau pluviale avec un récupérateur d’eau et arrosez avec un embout régulant la quantité d’eau.

Voir les pompes d'arrosage