herbier-gardena

Fabriquer un herbier

Conseils jardinage

Les herbiers n’ont jamais été aussi tendance ! L’occasion de se replonger dans vos souvenirs d’enfance pour fabriquer un bel album regroupant les plantes de votre jardin et des variétés de végétaux plus rares. Voici nos conseils pour récolter, faire sécher et identifier les plantes de votre futur herbier.

Avoir des outils adaptés à chaque étape

Laissez parler le botaniste qui sommeille en vous ! Pour créer votre herbier, vous devez tout d’abord avoir les outils adéquats.

Pour la récolte, vous aurez besoin :

  • D’un sécateur et de ciseaux de jardinage afin de couper les tiges les plus fines ;
  • D’un transplantoir pour ne pas abîmer les racines de la plante ;
  • De sachets en plastique pour rapporter les plantes coupées ;
  • D’un marqueur, d’un stylo et d’un carnet.

Pour le séchage des plantes, vous aller avoir besoin de planches de bois, de papier journal et d’une presse (que vous pouvez remplacer par un dictionnaire ou un objet lourd). Enfin, pour le classement lui-même, prévoyez un album – ou bien des feuilles de papier A3, un classeur ou un carton à dessin – du papier gommé et une petite pince. Si vous ne comptez pas réaliser votre herbier juste après la récolte, pensez à mettre vos plantes dans une boîte hermétique à l'abri de l'humidité, de la lumière et des insectes.

 

08904-20-L-006

Récolter les plantes qui composeront l’herbier

Récoltez toujours les plantes par temps sec (jamais par temps de pluie ou si la rosée est encore présente) et si possible l'après-midi pour qu’il n’y ait pas une goutte d’humidité. Le séchage n’en sera que meilleur. Les puristes vous diront que vous devez retirer la plante avec son système racinaire à l’aide d’un transplantoir mais vous pouvez aussi couper les fruits, les feuilles ou les fruits des végétaux qui vous intéressent avec un sécateur. Éliminez l’excédent de terre des racines et déposez votre cueillette dans un sachet plastique numéroté à conserver au frais et à l’ombre. Reportez sur votre carnet toutes les informations que vous avez sur les plantes correspondantes à chaque numéro : nom, lieu et date de ramassage, type de sol, dimensions, caractéristiques spécifiques (odeur, couleur...).

 

08759-20-L-012-15cm-old

Faire sécher les plantes ramassées

C’est l’étape la plus délicate et la plus importante.

  • Sur une surface plane ou une planche de bois format A3, étalez soigneusement un échantillon fraîchement récolté (pour éviter qu’il ne flétrisse), le plus à plat possible dans des chemises de papier journal.
  • Répétez l’opération avec les autres végétaux afin que chacun d’entre eux soient installés entre deux épaisseurs.
  • Pour terminer, placez une autre planche en bois ou équivalent. Mettez le tout sous presse dans un endroit sec.

Vous devrez changer les papiers journaux quotidiennement les premiers jours, puis de façon plus espacée – tous les 2 ou 3 jours – pour éviter tout risque de moisissure. Comptez entre 2 et 3 semaines pour la période de séchage, en fonction des variétés des végétaux et de leur épaisseur.

 

herbier-gardena3

Organiser l’herbier et classer les plantes

Il est temps d’attaquer la réalisation de l’herbier en lui-même.

  • Disposez chaque plante séchée sur une feuille et collez-la délicatement avec du papier gommé (qui colle lorsqu'on l'humidifie avec une éponge) ou de petites bandelettes de papier collantes. N’utilisez pas de ruban adhésif, qui vieillit mal, ni de colle pour ne pas abîmer les échantillons.
  • Inscrivez toutes les informations de la plante notées au moment de la récolte.
  • Enfin, rangez chaque feuille dans un classeur ou un carton à dessin entre des feuilles de papier cristal si vous ne travaillez pas directement sur un album spécial.

Vous pourrez continuer de compléter votre herbier au gré de vos balades !