beche telescopique GARDENA

Bêcher son jardin sans se fatiguer

Conseils jardinage

Au jardin d’agrément comme au potager, le bêchage est indispensable pour préparer le sol, aérer la terre, limiter la repousse des mauvaises herbes et faciliter l’incorporation de l’engrais. Quand entreprendre cette action ? Quels outils privilégier ? Quels sont les bons gestes à effectuer ? On vous explique comment bêcher votre jardin sans vous fatiguer.

À quel moment bêcher votre jardin ?

De manière générale, un bêchage annuel est amplement suffisant. À condition toutefois qu’il soit effectué au bon moment, c’est-à-dire à la fin de l’automne ou au début de l’hiver, avant les premières gelées. Pour vous faciliter la tâche, il est préférable d’ameublir la terre lorsque le sol n’est ni trop sec ni trop humide. En tout état de cause, ne réalisez jamais cette opération si votre sol est gelé ou enneigé.

Bon à savoir : si votre sol est sableux ou s’il n’y a pas de mottes, vous pouvez bêcher à n’importe quel moment.

03773-24-L-005-47cm

Quels outils utiliser pour bêcher ?

Pour bêcher correctement votre sol et ce de manière rapide, efficace et confortable, vous devez vous équiper d’outils adaptés. Pour cela, vous devez être capable de définir si votre sol est sableux ou argileux. Ceci fait, vous serez plus à même de choisir l’outil adapté à la profondeur de terre à bêcher.

Si la terre est sableuse, c’est-à-dire qu’elle est légère et ne retient pas l’eau, il conviendra d’utiliser une bêche. À l’inverse, si votre sol est argileux, c’est-à-dire que celui-ci est compact, que ni l’eau, ni l’air n’arrivent à y pénétrer, vous opterez pour une fourche à bêcher.

Quelle que soit l’utilisation que vous souhaitez en faire, pour atténuer le mal de dos, munissez-vous d’un modèle à manche long, adapté à votre morphologie. Pour limiter l’effort lorsque vous soulèverez la terre, préférez un modèle au fer droit, aussi léger que possible.

03781-20-L-008-47cm

Les bons gestes à adopter pour bêcher

Bêcher efficacement tout en préservant son dos n’est pas toujours une mince affaire et nécessite une certaine technique.

Pour ce faire, placez-vous à l’arrière de votre bêche. Enfoncez-la verticalement dans le sol à bêcher. Placez ensuite votre pied sur le repose pied en utilisant tout le poids de votre corps. Veillez à ajuster la quantité de terre soulevée à vos capacités physiques. Pour ménager vos lombaires, faites en sorte de plier vos genoux en veillant à soulever le moins possible la motte. Il ne vous reste ensuite plus qu’à briser la motte et à retirer petit à petit les racines adventices.