Préserver ses plantes de la pluie et de la grêle
Realise your gardening dreams

Préserver ses plantes de la pluie et de la grêle

Nous ne sommes plus à l’abri de pluies diluviennes, de vents violents et même d’une averse de grêle qui peuvent fortement abîmer votre jardin. Heureusement, il existe des astuces préventives et des bons gestes à adopter pour limiter les dégâts mais aussi des solutions pour redonner vie aux plantations après le passage d’une tempête.

Pluie, vent et grêle, quels sont les dégâts sur le jardin ?

La pluie, le vent et la grêle engendrent des dégâts non négligeables au jardin. Lorsqu’il pleut sur un sol nu et sec, une croûte de terre se forme à la surface du sol, qui empêche les semis de pousser correctement. Par ailleurs, la terre va durcir en séchant tandis que l’eau des intempéries va rapidement s’évaporer au lieu de pénétrer dans le sol. Résultat, les graines auront plus de mal à germer et le sol sera moins bien drainé. En cas d’ondées et de vents violents, les tiges des plantes peuvent se briser, les fleurs s’arracher, les arbres être déracinés ou voire leurs branches coupées, tandis que les gelées tardives déforment les feuilles. La pluie favorise l’humidité et donc le pourrissement des racines des végétaux mais aussi le développement des champignons et maladies au potager (oïdium, mildiou…), tout particulièrement lorsqu’il fait chaud.

Pluie, vent et grêle, quels sont les dégâts sur le jardin ? GARDENA

Comment éviter les dégâts des intempéries au jardin ?

Le maître mot : la proactivité. Et pour cause, plus vous allez mettre en place des techniques préventives, moins les intempéries auront de conséquences sur votre jardin. Si vous habitez dans une zone venteuse et que vous avez planté de jeunes arbres, pensez à les tuteurer face au vent dominant. Vous pouvez faire de même avec les plantes lourdes dont la tige risque de se briser face aux rafales (dahlias, pivoines…), avec les végétaux à longues tiges (cosmos, delphiniums, etc.) ou avec les plantes grimpantes installées sur un treillage ou une pergola. Autre astuce, placez des tuiles ou des briques entre chaque plant de jeunes pousses afin de les préserver des ondées. Il est aussi judicieux d’utiliser une bâche sur les plantes les plus fragiles lorsque la météo prévoir un fort orage ou des rafales de vent violentes. Un épisode de grêle est prévu ? Installez des filets anti-grêle au verger pour protéger les récoltes de vos arbres fruitiers et au potager sur les légumes fragiles (aubergine, melon, courgette, etc.).

Comment éviter les dégâts des intempéries au jardin ? GARDENA

Les bons gestes à adopter

En parallèle de ces mesures préventives, il est recommandé d’adopter certains réflexes au jardin. Commencez par élaguer régulièrement les arbres, surtout s’ils sont vieux ou mal positionnés (très près d’une maison ou d’une serre par exemple) pour éviter que le vent ne coupe leurs branches et éviter ainsi tout risque d’accident matériel ou humain. Les plantes et légumes les plus sensibles comme les tomates peuvent être cultivés dans un potager surélevé. Écologique, le paillage permet de protéger le sol du froid et du gel tout en le fertilisant. Constitué de déchets verts (feuilles mortes, résidus de tonte…) mais aussi de paille ou encore de sciure de bois, il limite aussi l’évaporation et nourrit la terre de façon naturelle. Vous habitez dans une région venteuse ? Mettez en place des haies brise-vent.

Les bons gestes à adopter - GARDENA

Protéger les plantes des vents forts et des fortes pluies

Si la météo annonce des vents violents ou de fortes pluies imminentes, certaines plantes doivent être absolument protégées en priorité. Les potées devront être placées contre un mur pour qu’elles aient le moins de prise au vent possible et toutes les suspensions végétales et jardinières devront être retirées du balcon afin d’être posées au sol. En cas d’averses de grêlons prévues, les contenants eux-mêmes peuvent être détruits en quelques minutes, surtout s’ils sont en terre cuite. Il convient alors de les remiser à l’intérieur.

Protéger les plantes des vents forts et des fortes pluies - GARDENA

Comment réparer les dégâts après de fortes pluies ?

Si malgré toutes vos précautions, il est trop tard, place aux réparations. Vous allez devoir nettoyer votre terrain en ramassant les feuilles fortes, branches, fleurs et tiges qui jonchent le sol pour les mettre au compost. Passez la pelouse au râteau afin d’éliminer tous les déchets verts restants, ramassez les fruits et légumes tombés au sol et les potées renversées. Des branches des arbres ont été cassées ? Mieux vaut les tailler au niveau de la plaie et mettre du mastic pour qu’elles cicatrisent plus vite et éviter un développement des maladies. Taillez aussi les arbustes et les plantes malmenées à l’aide d’un sécateur avant de refixer les treillages arrachés et de remettre en place les bordures. Au potager, il est temps de vérifier l’état des plantations, de biner la terre et de désherber (cela sera plus facile après le passage de la pluie) puis de ressemer si besoin. Enfin, videz les soucoupes des plantes en pot pour éviter que les racines ne pourrissent.

Comment réparer les dégâts - GARDENA