Début de la saison de plantation des arbres et arbustes

Conseils jardinage
Partager l'article
Automne ou printemps, quelle est la période optimale pour la plantation des arbres et arbustes ? C’est la question que nous nous posons chaque année, et nous allons tenter de vous expliquer quelques fondamentaux. En général, le choix de la meilleure plante dépend d’un grand nombre de facteurs. Nous aimerions vous présenter les trois plus importants : type de racines, variété de plante et résistance au froid. Les racines comptent parmi les facteurs permettant de déterminer la période de plantation adéquate. Il y a une grande différence entre les arbres à racines nues et ceux en motte de tourbe. En ce qui concerne la plante en soi, nous devons savoir si nous avons à faire à une variété de plante caduque ou persistante. Et enfin, il faut prendre en compte la résistance au froid.

Période de plantation

Tant qu’il ne gèle pas, vous pouvez planter des arbres et arbustes entre les mois d’octobre et mars. Les arbres à racines nues peuvent être plantés jusqu’à fin mars. Pour ces arbres, les mois les plus adaptés sont octobre et novembre car les pépinières ont déjà des rosiers, des buissons à feuilles caduques, des haies et des petits arbres stockés dans des entrepôts, au frais.
Les plantes en mottes peuvent être plantées jusqu’à début mai. Leurs fines racines ont germé rapidement. Les arbres et rosiers en pots peuvent être plantés en été, en veillant à les arroser suffisamment. 

Racines d’arbres et arbustes
• Arbres à racines nues et rosiers (Période de plantation : d’octobre à mars)
• Arbres en motte de tourbe (Période de plantation : d’octobre à mai)
• Arbres et rosiers en pots (Période de plantation : d’octobre à la fin de l’été)
00205-20-L-003-47cm.eps

Avantage de planter les arbres à racines nues en automne

C’est en ce moment même, aux mois d’octobre-novembre, qu’il est recommandé de planter les racines nues. Elles commenceront à faire leurs racines au printemps pour ensuite se multiplier fortement. Les conifères et arbres caduques résistants au gel doivent être plantés au début du mois de septembre. L’eau s’évapore par les feuilles et les aiguilles en hiver aussi. La plante dépense alors plus d’énergie, et les racines n’ont pas le temps de se développer suffisamment d’ici l’hiver. La plante pourrait donc geler.

La résistance au froid

Une indication primaire est donnée par le climat, la végétation et les zones de résistance au froid. Ces facteurs sont influencés par l’altitude (au-dessus du niveau de la mer), les vents et la localisation. Il est intéressant pour le propriétaire du jardin de connaitre les zones de résistance au froid. Pour chaque variété de plante, une recommandation concernant cette zone peut être donnée.

Photo: © roibu - Fotolia.com