tailler-rosiers-gardena

Comment bien tailler les rosiers ?

Conseils jardinage

Si elle commence dès le mois de Novembre, la taille des rosiers peut s’effectuer jusqu’au mois de Mars. Chaque variété a ses particularités et nécessite un entretien adapté ainsi que les bons outils de coupe. Voici les gestes à adopter pour les rosiers buissons, grimpants, remontants ou non.

Connaître le béa.ba de la taille des rosiers

Pour tous les rosiers, pensez à retirer les fleurs et boutons fanés au fur et à mesure. Vous devez aussi couper les tiges défleuries à l’aide d’un sécateur et toutes les branches qui se croisent. Veillez à ce que ses pieds et son cœur soient toujours dégagés pour que la plante respire bien et ne soit pas victime de maladies ou d’une invasion d’insectes ou de pucerons. Les travaux de coupe plus poussés doivent impérativement être effectués hors période de gel, sachant que la taille principale est généralement faite à la sortie de l’hiver entre le mois de Février et le mois de Mars selon les régions. N’oubliez pas d’aiguiser les lames de vos outils de coupe et de les désinfecter après chaque utilisation. 

 

00359-20-L-006

Tailler ses rosiers en fonction des variétés

 

  • Rosiers grimpants remontants

    Les rosiers remontants fleurissent plusieurs fois dans l’année. S’ils sont grimpants, c’est généralement qu’ils sont palissés contre un mur. Vous devez conserver 5 ou 6 rameaux principaux – qu’on appelle les branches charpentières – que vous pouvez attacher sur le support avant d’élaguer les branches mortes avec un coupe-branches et les fleurs fanées. La première année, il n’y a quasiment aucun entretien à effectuer.

     

  • Rosiers grimpants non-remontants

    Ils ont une floraison unique. Dès la fin de cette période, il faut supprimer tous les rameaux ayant déjà fleuris. La taille se poursuit au début de l’automne ou à la fin hiver pour éliminer le bois mort. Au mois de mars, pensez à aménager un palissage pour maintenir les principaux rameaux à la verticale, en les attachant au besoin et en les arquant au maximum pour favoriser la production de fleurs.

     

  • Rosiers arbustifs remontants

    Leur taille s’effectue au mois de mars ou au plus tard début juin. Il est nécessaire de les éclaircir et d’égaliser leur hauteur (vers 10-50 cm) mais de les laisser monter. Pour leur donner une jolie forme, conservez toutes les banches axiales et rabattez les branches latérales. En fin de floraison, les branches ayant fleuries doivent être supprimées, en les coupant au niveau d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.

     

  • Rosiers buissons et miniatures

    La taille de ces variétés de petite taille a lieu en mars. Les branchages trop fragiles ou trop vieux doivent être supprimés pour ne conserver que les jeunes pousses et les tiges qui peuvent fleurir. Rabattez ces dernières pour qu’elles ne comportent que 3 à 5 yeux chacune et coupez-les en biseau à 15 cm du sol, juste au-dessus d’un œil.

     

  • Rosiers tiges et pleureurs

    Les rosiers tiges sont obtenus par greffage et se taillent à la fin de l’hiver. Ils peuvent avoir une forme pleureuse, qui a besoin d’être épurée régulièrement pour dégager son centre et supprimer les branches qui s’entremêlent, ou bien une forme érigée (parfois en boule) qui nécessite la même taille que les rosiers buissons.

     

  • Rosiers couvre-sol
  • Les rosiers couvre-sol ne se taillent que plusieurs années après la plantation, tous les 2 ou 3 ans. La coupe se fait en mars la première année puis l’année suivante en Novembre. Raccourcissez à la cisaille les branches d’un tiers de leur longueur et reprenez les finitions au sécateur.