10 conseils de jardinage en Octobre

Il y a toujours du travail dans le jardin! Nous vous donnons quelques conseils pour le mois d’Octobre.

Conseils GARDENA pour votre jardin

Papillons de figuier: Les papillons de nuit peuvent se reproduire plusieurs fois par an, ce qui signifie que les figues peuvent, également en septembre, être infectés par leurs larves. Une indication d’infection est les endroits chauves sur la plante. Si c’est le cas chez vous, il faut éliminer les feuilles atteintes et les larves ou combattre les larves avec un pesticide écologique.

Fruit tombé: Les fruits à pépins ou noyaux qui sont tombés de l’arbre doivent être ramassés rapidement et régulièrement afin d’éviter qu’ils pourrissent ou pour éviter que les insectes se rependent dans les fruits sains. Si vous trouvez des fruits murs ou presque murs entre les insectes, il n’est pas nécessaire de les jeter directement. Vérifiez les fruits, coupez les parties endommagées et utilisez ces fruits pour faire des compotes, des confitures, des jus ou des smoothies.

Salade: Les salades d’hiver sont faciles à récolter quand elles ont été plantées correctement : utilisez une binette pour surélever les semences, environ 3 à 4 centimètres. Enfoncez la terre doucement et semer la salades sur ces petites collines. La terre surélevée évite que la terre entre au cœur de la salade.

Animaux domestiques: Les petits animaux, comme les lapins ou les cochons d’Inde, restent en général dehors. Pendant l’été il faut tâcher qu’ils ont assez d’ombre pour se protéger du soleil. Offrez leur un abri pour se protéger et tâchez que cet abri soit aérer le plus possible. Si vos animaux ont été à l’intérieur, ne les mettez pas directement en plein soleil. Donnez-leurs d’abord le temps de s’adapter à la température extérieure, et n’oubliez pas de les rentrer les la nuit. Les lapins, par exemple, aiment les températures entre +5 et +15°C.

Compost: pendant la récolte il a y beaucoup de résidus qui peuvent être jeté sur le compost. Mais attention les fruits pourris dégagent des gaz méthanes, ce qui peut créer des odeurs désagréables. Afin d’éviter ceci, répartissez les résidus de manière égale sur le tas de compost. Les couches ne peuvent pas être plus épaisses que 5 à 10 centimètres. Mélangez également des résidus secs dans le tas de compost, par exemple des branches d’arbres ou de buis.

Conifères: Les conifères arrêtent de pousser assez tôt. Ceci signifie que vous pouvez les planter très tôt, même déjà en septembre. L’avantage est qu’ils peuvent en automne déjà prendre racine, ce qui les rend plus robuste au printemps. Pour déplacer un confère et tâcher  qu’il prenne, il faut l’arroser en abondance avant et après le déplacement.

Menthe: Les jeunes pousses de menthe deviennent plus laide en automne. C’est donc le moment idéal de les tailler et de les séparer afin de créer de nouvelles plantes.

Terrains qui gardent l’eau: Ajouter du vert à votre toit vous aidera à garder l’eau. Des toits plats avec une pente de max. 15° forment une base idéale pour planter un peu de vert – à condition que la structure soit correcte. Les toits avec une pente plus forte doivent répondre à quelques critères avant d’être recouvert de vert. Si vous faites ces plantations en septembre, les plantes ont le temps de s’enraciner avant que le gel arrive.

Tournesols: Les oiseaux ne sont jamais très loin d’où poussent les tournesols. Ils attendent patiemment que les graines tombent pour les voler. Protégez les graines de tournesols en y mettant un filet par-dessus.

Etiquettes: Que ce soit pour des fraises, des légumes ou des épices, chaque étiquette doit être contrôlées pour voir si elle est encore lisible. Les facteurs comme la lumière peuvent faire disparaître les lettres, même si vous avez utilisé un feutre « permanent ».