Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire notre politique de confidentialité. Cookies

Période de plantation des rosiers

La rose, la Reine des fleurs, est un élément essentiel de tout jardin. Il s'agit de l'une des plantes de jardin les plus populaires. Les variétés étant particulièrement nombreuses, vous n'aurez aucune difficulté à trouver le rosier idéal pour chaque jardin : roses à longue tige pouvant atteindre jusqu'à 2 mètres de haut, rosiers arbustifs traditionnels, rosiers standard et même rosiers couvre-sols, particulièrement adaptés à une plantation en pente. Lors de l'achat de rosiers, assurez-vous d'opter pour la qualité (pousses et racines robustes, par exemple).

La saison de plantation des rosiers s'étend de la mi-mars à la mi/fin avril, selon la météo. Sélectionnez un emplacement où les plantes recevront suffisamment d'air et de lumière (dans l'idéal, plusieurs heures de soleil par jour). Toutefois, l'emplacement choisi ne doit pas être trop chaud, trop froid ou trop humide, afin d'empêcher les maladies et la colonisation des nuisibles. Un temps couvert est idéal pour la plantation des rosiers.

Les rosiers doivent être trempés au moins une à deux heures avant d'être plantés, mais pas plus de 24 heures. Ne laissez pas les racines sécher directement après avoir acheté un rosier. Le trou doit être suffisamment large et profond pour laisser de l'espace aux racines. Utilisez une fourche à bêcher afin d'ameublir le sol. Avant de placer le rosier dans le trou, raccourcissez légèrement les racines et coupez toutes celles qui sont endommagées afin que de nouvelles puissent se former. Retirez également toutes les pousses trop faibles et réduisez la pousse principale à 3 ou 4 bourgeons, ou à 2 ou 3 pour les buissons et rosiers standard.

Placez ensuite le rosier dans le trou, en vous assurant que le point de greffe se situe à environ 4-5 cm sous la terre. Déliez légèrement les racines et étalez-les dans le trou. Mélangez la terre extraite pour creuser le trou avec environ 30 % de compost ou de fumier avant d'en reboucher le trou. Si la terre de votre jardin est lourde, ajoutez du gros sable ou du gravier et de la craie. Remplissez le trou tout en maintenant le rosier en place et secouez-le un peu afin que la terre se répartisse entre les racines. Enfin, appuyez fermement sur la terre et arrosez convenablement le rosier. Une fois que l'eau s'est écoulée, vous pouvez ajouter la terre restante à une hauteur d'environ 20 cm afin de protéger le rosier de la sécheresse et du gel. N'oubliez pas de bien arroser le rosier de temps à autre en période de sécheresse ; vous pourrez ainsi apprécier ses fleurs dans toute leur gloire à partir du mois de juin.

Réactions