Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire notre politique de confidentialité. Cookies

Les bons gestes de taille et d'élagage

Qu’il s’agisse de haies, de buissons ou d’arbres, il est important d’adopter les bons gestes d’élagage afin de garantir une croissance optimale des végétaux.

Respectez les périodes de repos de vos haies et plantes ligneuses

Attention à bien respecter les périodes de repos de vos haies et plantes ligneuses. En effet, ces périodes de repos sont destinées à préserver les oiseaux qui font leur nid dans vos arbres. Il est ainsi préférable de ne pas tailler vos haies ou arbustes au cours de cette période.

Lors de l’élagage des plantes ligneuses, il convient de faire la distinction entre :
• La coupe jusqu’au tronc
• L’élagage sélectif
• La taille d’entretien

1. La coupe jusqu’au tronc

Il est important de scier les plantes ligneuses jusqu’au tronc à une vingtaine de centimètres au-dessus du sol, pour qu'elles soient en mesure de bourgeonner par la suite. Afin de protéger l’environnement et l’habitat naturel de la faune, veillez à ne pas couper plus du tiers de vos arbres.

2. L’élagage sélectif

Les variétés de plantes telles que le sureau, l’églantier, le noisetier ou encore la viorne obier, qui se régénèrent lorsqu’elles produisent de nouvelles pousses, doivent être taillées. Les vieilles branches épaisses poussant trop près les unes des autres doivent être retirées, laissant ainsi aux branches plus fines et plus jeunes plus d’espace pour se développer. 

Vous pouvez également tailler d’autres variétés qui ne produisent pas de pousses au sol, telles que l’aubépine, le prunellier, la cornaline ou l’aulne noir, mais aussi les arbres (par exemple le sorbier) en retirant les branches trop proches les unes des autres, et en taillant les branches restantes à la longueur appropriée. 

Afin de garder l’aspect attractif de la plante, assurez-vous de toujours tailler aux  dimensions adaptées à vos plantes, sans détruire leur forme de pousse naturelle.

3. La taille d’entretien

Ici, seules les pousses récentes (de l’année précédente) sont concernées. Taillez-les délicatement de manière à conserver la forme naturelle des haies et buissons. 

Que faire des branches coupées ?

Les branches coupées peuvent être hachées en petites quantités et ajoutées au compost, ou être utilisées comme couche pour les parterres de fleurs. Vous pouvez également les déposer à la collecte des déchets organiques. Les amoureux de la nature peuvent construire des tas de branches afin de fournir un abri aux oiseaux et aux hérissons. 

Astuce : Créez une haie de bois mort à partir de branches coupées en les alignant les unes sur les autres. Certains oiseaux, de petits animaux et des plantes y trouveront également refuge.

Réactions