Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire notre politique de confidentialité. Cookies

Le charme des fleurs d'Extrême Orient

Pendant que le jardin sommeille en hiver, les camélias et leurs magnifiques jeux de couleurs et de formes nous captivent.

Exaltant et somptueux

Le Camellia japonica, son nom latin, est symbole d'immortalité. C'est l'impératrice Joséphine qui a lancé la mode des camélias, et jusqu'à ce jour, il est l'emblème et la fleur préférée de Coco Chanel. Ses séduisantes fleurs, qui rappellent les roses sauvages, ont inspiré de nombreux auteurs, compositeurs et peintres : avec le roman d'Alexandre Dumas La dame aux camélias, la fleur gagne en popularité en France, dès le 19ème siècle. En composant un opéra sur des courtisanes dont l'emblème était le camélia avec La Traviata, Giuseppe Verdi a lui aussi contribué au succès de cette fleur exotique. Cette fleur tient son nom d'un missionnaire jésuite appelé Camel, qui en a fait l'éloge dans ses lettres. Tous les camélias appartiennent à la famille des théacées, plantes fleurissantes. Le Camellia sinensis (arbre à thé) est le plus connu, avec l'espèce de plante ornementale Camellia japonica. Rien d'étonnant à ce que les britanniques aient toujours convoité les précieuse feuilles du camélia dès le milieu du 18ème siècle lorsqu'ils ont importé de grandes quantité de thé de la Chine, manœuvre visant très probablement à rompre le monopole chinois du thé et à cultiver cette herbe eux-mêmes. Dans cette optique, ils ont dû soudoyer les chinois, mais ces derniers ont su comment déjouer le stratagème des commerçants anglais en leur vendant l'espèce ornementale au lieu de la plante à thé.

Roses d'hiver dans les jardins et terrasses

Ces beautés d'Asie sont des plantes à feuilles persistantes qui poussent en Asie de l'Est depuis plus d'un millénaire, dans des forêts montagneuses ensoleillées, près de la mer. Elles se trouvent parfois à une altitude de 3 000 mètres ou étés chauds et humides alternent avec hivers rudes et enneigés. Difficile d'en prendre soin ? Pas nécessairement. Dans un environnement propice à leur croissance, elles peuvent durer longtemps et s'embellir avec le temps. Ces plantes préfèrent un endroit légèrement ombragé dans le jardin et une terre poreuse, riche en humus. Pendant l'hiver, il convient de les tenir à l'abri du givre et du soleil avec du bambou ou un voile. Les camélias en jardinière peuvent même tolérer des gelées de nuit allant jusqu'à -5 °C. Si le temps devient plus rigoureux, ils doivent être ramenés à l'intérieur de sorte à pouvoir fleurir à une température située entre 5 et 10 °C, sous une humidité atmosphérique élevée et beaucoup de lumière.

Réactions