Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

Il est temps de prendre soin de vos massifs d'hiver !

Si vous voulez que vos roses, arbustes, etc. regorgent de fleurs l'année prochaine, ils doivent survivre au gel et à la sècheresse de l'hiver.

Le gel, l'humidité et les rayons du soleil fragilisent beaucoup de plantes l'hiver venu.

Le gel peut arriver par surprise à tout moment et les gouttes de rosée peuvent se transformer en redoutables nappes de givre. Les plantes redoutent bien plus ces assauts qu'une couche de neige protectrice, notamment si le soleil brille à des températures négatives. Les bouts des feuilles et des branches des arbustes à feuilles persistantes brûlent ou dessèchent s'ils n'ont pas été protégés par une couche protectrice de branches d'épicéa ou de pin. Les branches d'épicéa présentent l'avantage de perdre leurs épines au printemps pour laisser les plantes retrouver petit à petit les rayons du soleil. À l'instar des problèmes causés par le soleil d'hiver, l'humidité et le gel congestionnent les arbustes fragiles comme les penstemons et les chrysanthèmes. Ces plantes ne survivront pas bien longtemps sans protection et périssent souvent à cause du froid dès leur premier ou second hiver. Pour les protéger, recouvrez-les de feuilles ou de branches d'épicéa et ajoutez un peu de compost pour protéger le sol en même temps des assauts du gel. Et parce que les arbustes comme l'achillée millefeuille et le cératophylle épineux n'apprécient pas l'humidité stagnante de l'hiver, mélangez des gros grains de sable au sol lourd et limoneux pour favoriser l'évacuation de l'eau.

La protection idéale pour les roses

Lorsque vous protégez vos rosiers pour l'hiver, pensez à bien protéger le greffon très sensible à la base des pousses. Si vous buttez la zone des racines jusqu'à une hauteur de 15-20 cm avec du compost ou de la terre, vos rosiers seront à l'abri du gel. Cette règle s'applique particulièrement aux rosiers arbustifs, aux rosiers hybrides de thé et aux rosiers buissons. Sur les rosiers à longue tige, le greffon se trouve en dessous de la tête, il faut donc en général recouvrir l'ensemble de la tête avec du voile, des brindilles de bois ou de la toile de jute. Vous pouvez préparer les herbes hautes et les bambous aux températures négatives en les accrochant ensemble puis en les enroulant dans du voile spécial, du bambou ou de la natte de jonc. N'utilisez jamais de film plastique, car l'air ne circule pas en dessous et la forte humidité va provoquer des infections fongiques. Mais vous ne devez pas oublier d'arroser les bambous et les autres persistants comme les rhododendrons, le laurier-cerise ou le buis les jours où il ne gèle pas, car l'eau s'évapore par leur feuillage, même en hiver.

Commentaires