Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

Faites pousser vos propres abricots dans une jardinière

Le petit fruit grossit : avec un goût charnu, plein de vitamines et un noyau. Faites pousser votre propre abricotier en plantant le noyau de l'abricot.

Les petits fruits que vous pouvez acheter au supermarché local proviennent de pays du sud chauds et ensoleillés tels que la France, l'Espagne ou l'Italie. Pour pouvoir acheter des abricots au supermarché en ville, ces derniers doivent être cueillis avant d'être complètement mûrs. S'ils sont déjà mûrs lorsqu'on les cueille, ils ne peuvent pas être stockés ni transportés longtemps. La plupart des gens ne savent pas que les abricots développent leur arôme total et leur goût lorsqu'ils poussent sur l'arbre, jusqu'à leur maturité. Pour obtenir un goût savoureux et juteux et un fruit riche en vitamines, pourquoi ne pas faire pousser votre propre abricotier ?

Nous recommandons de préparer le noyau juste après avoir mangé l'abricot. Si le noyau est exposé à l'air trop longtemps, ses capacités à germer sont plus faibles. Avant toute chose, vous devez retirer la pulpe restée sur le noyau. Cette précaution vise à éviter la moisissure. Le noyau d'abricot peut être planté de trois façons : tel quel, prétraité ou après avoir retiré sa peau dure.

Si vous plantez le noyau tel quel, le processus de germination prendra plus de temps car le fruit doit fissurer seul la peau dure du noyau. Il est également possible de gratter le noyau avec du papier de verre pour le préparer. De cette façon, la semence absorbera mieux l'eau, pourra donc germer plus vite et fissurer la peau plus facilement. 

La troisième possibilité consiste à fissurer le noyau et à planter la semence en forme d'amande directement dans le sol.
Si vous pensez planter le noyau et pas seulement la semence, placez le noyau au réfrigérateur pendant une semaine : cela accélèrera le processus de germination.

Le sol utilisé pour la plantation doit être sableux et non fertilisé. Cela permet d'éviter la moisissure. Après avoir planté le noyau ou la semence, il est important de maintenir le sol humide. Avec des noyaux d'abricot, vous devrez faire preuve d'un peu de patience. Les premières pointes vertes peuvent voir le jour au bout d'un an seulement. Lorsqu'elles sont finalement visibles, placez la jardinière à un endroit lumineux. Pensez à arroser la petite plante et à la protéger de la lumière directe du soleil.

Si vous vivez dans une région chaude, vous pouvez planter le jeune abricotier dans votre jardin. Pensez à choisir un endroit où l'arbre sera protégé de la pluie et du vent.

Au printemps, l'abricotier se développe généralement avec des boutons blancs et rose. L'écorce de l'arbre prendra lentement une couleur rouge-marron. Si tout se passe bien, l'abricotier donnera ses premiers fruits au bout de quatre ou cinq ans. Ce qui est typique des abricots, c'est la fissure verticale qui divise le fruit en deux parties. Si le soleil est suffisant, les moitiés de l'abricot rougiront.

© volff – Fotolia.com

Commentaires