Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

De retour au jardin !

À partir de début septembre, la plupart des enfants retournent à l'école tandis que la majorité des adultes reprennent le travail : la vie reprend son rythme normal. Vous pouvez maintenant observer votre jardin. Nous allons vous donner quelques conseils importants pour vous occuper de votre espace vert à cette période de l'année.

Plantes en fleur

Beaucoup de massifs fleuris et de plantes en pot fleurissent généralement en août et plus tard à cette période. Pour les pétunias par exemple, il peut être utile de les stimuler dans leur pousse en les taillant pour qu'ils forment de nouveaux bourgeons. Mais il est encore plus important de leur apporter à cette période suffisamment de nutriments pour qu'ils fleurissent et s'épanouissent plus tard. Après tout, il s'agit d'une période importante : pendant vos vacances, vous n'avez peut-être pas donné d'engrais liquide à vos plantes. Et même les engrais longue durée n'agissent souvent plus à ce stade même si, en théorie, ils devraient aisément durer jusqu'en septembre ou octobre. Pourquoi ? La chaleur et l'humidité diffusent l'engrais plus vite que prévu, c'est pourquoi ils n'agissent plus sur vos plantes. Vous reconnaîtrez une plante qui manque de nutriments si elle ne fleurit pas ou si ses feuilles sont d'un vert clair atypique, qui s'accompagne souvent d'un jaunissement des feuilles inférieures, même sur les plantes qui ne sont pas asséchées. Commencez par verser de l'engrais liquide normal, et complétez par des granulés si nécessaire. Lorsque les fleurs d'été perdent de leur éclat et qu'il ne vaut même plus la peine de s'en occuper, remplacez-les par des fleurs d'été tardives ou des fleurs d'automne : la bruyère, la gaulthérie couchée, les arbustes, les chrysanthèmes, les herbes, les gentianes, etc. offrent de multiples possibilités pour border votre maison.

Fruits tombés

Des fruits sont peut-être déjà tombés de vos pommiers. Vous pouvez les utiliser de différentes manières. Vous pouvez utiliser les fruits mûrs en cuisine si vous en retirez les parties abîmées. Ratissez les fruits inutilisables et jetez-les, avec les déchets organiques idéalement. Si vous jetez ces fruits dans votre tas de compost, ils attirent les guêpes. Les pommes mangées par les vers renferment aussi de petites chenilles à papillon comme les arpenteuses tardives qui passent l'hiver dans le sol. Au printemps, les femelles grimpent jusqu'aux fleurs du pommier pour infecter les fruits de l'année suivante. Pour que les chenilles et, plus tard, les chrysalides ne passent pas l'hiver dans votre tas de compost, il vaut mieux jeter les fruits tombés avec les déchets organiques. Sinon, vous pouvez creuser un trou de la profondeur de deux pelles pour enterrer les fruits. Après la récolte, veillez à bien retirer les fruits moisis restés dans les pruniers. Ils contiennent des milliers de spores fongiques susceptibles d'attaquer à nouveau les fruits l'année suivante.

Abris pour les oiseaux

La saison de reproduction des oiseaux est maintenant définitivement terminée, il faut donc retirer les anciens nids des nichoirs. Ainsi, vous éliminez les parasites susceptibles de passer l'hiver ici et créez un nouvel espace de reproduction pour le printemps. Vous devez aussi retirer entièrement les vieux nids dans les buissons et arbres ornementaux, car ils empêcheront les nouveaux habitants de s'y installer. Lorsque vous nettoyez les nichoirs, vérifiez qu'aucun loir n'y a élu domicile. Dans les endroits protégés, vous pouvez maintenant suspendre des abris pour que les chauve-souris de types noctule, rhinolophe, etc. puissent y trouver refuge dès maintenant.

Pelouses

Il est aussi temps de reconsidérer votre pelouse. Pour qu'elle passe correctement l'hiver, utilisez un engrais d'automne spécial. Il contient de l'azote et du potassium supplémentaires mélangés aux nutriments. Cet engrais est toutefois conçu pour diffuser très lentement l'azote afin qu'il ne soit pas éliminé pendant la période humide de l'hiver, car il ne serait alors d'aucune utilité. C'est pourquoi vous ne devez pas utiliser d'engrais de printemps ou d'été pour l'entretien automnal ou hivernal. Le potassium contenu dans l'engrais permet à la pelouse de résister aux gelées les plus rudes tandis que la lente diffusion d'azote nourrit suffisamment la pelouse pour qu'elle repousse au printemps. L'engrais contient souvent du fer qui rend l'herbe plus verte et plus agréable à l'œil. Appliquez l'engrais pour pelouse automnal lors d'une journée de temps sec suivie d'un jour de pluie, car la pluie permet à l'engrais de pénétrer immédiatement jusqu'aux racines.

Potagers

Récoltez un maximum de légumes avant de partir en vacances pour éviter qu'ils ne pourrissent pendant votre absence. Il est d'autant plus important de profiter de la fin de l'été et du début de l'automne pour planter des légumes et des herbes fraîches. Vous pouvez toujours semer des herbes comme la bourrache, le cresson, la capucine et l'aneth ainsi que des légumes comme les épinards, l'arroche, les radis d'automne, la mâche et la laitue. Vous pouvez aussi planter d'autres légumes, comme le chou-rave, les endives ainsi que les laitues d'automne et d'hiver, en plants, mais pas en semis.

Bulbes à fleurs

Le travail le plus agréable à cette époque de l'année consiste à planter des bulbes à fleurs. Après tout, ces petits bulbes bruns sont la promesse de jolies fleurs au printemps. Lorsque vous achetez vos bulbes, prenez-les relativement grands, car ils poussent mieux. Les bulbes bon marché sont souvent plus petits. Si vous avez un problème de campagnols, notamment si vous habitez en bordure de village ou à la campagne, recouvrez les bulbes pour éviter qu'ils ne les mangent. Les bulbes risquent sinon de constituer de la nourriture pour les campagnols pendant l'hiver. Voici la règle qui permet de définir la profondeur des bulbes (mesurée à partir de la pointe, et non de la base) : la profondeur de plantation doit correspondre à deux fois la hauteur du bulbe. Si vous plantez vos bulbes dans des pots plutôt que dans des parterres, vous pouvez aussi utiliser la méthode du sandwich et placer différents types de bulbes les uns au-dessus des autres pour faire des couches, par exemple les narcisses en bas, puis des mini tulipes, des jacinthes, puis de nouveau des bulbes d'hiver. Si vous coordonnez la période de floraison des différents types de fleurs (en suivant les instructions), les différentes couches pousseront les unes après les autres, comme un feu d'artifice. D'ailleurs, vous pouvez aussi prolonger la période de floraison d'un seul type de bulbe en plantant les bulbes par deux, trois ou quatre tous les dix à quinze jours.

Commentaires