Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

Planter des haies en toute simplicité

Une haie est un “allround” génie: elle offre de l’ombre, vous protège du bruit, du vent et des regards indésirés, elle est une alternative décorative pour un mur ou une clôture, et offre un habitat pour les oiseaux, insectes et autres petits animaux. Vous désirez également un « allrounder » dans votre jardin ? Munissez-vous d’une pelle et allons-y !

Les haies peuvent être divisées en deux catégories. D’un côté il y a les haies qu’il faut entretenir assez souvent ou qu’on peut laisser grandir. Et de l’autre côté les haies à feuilles caduques et à feuilles persistantes. L’entretien dépend de la variété. Peu importe la haie choisie, la procédure de plantation est la même pour toutes les sortes.

Les haies peuvent être plantées de septembre à fin novembre. Ainsi les racines ont assez de temps pour s’enraciner dans le sol chaud avant que le gel arrive. Il n’est pas conseillé de planter des haies pendant l’été, car l’évaporation à travers les feuilles et les épines est très haute en été. Néanmoins, si vous décidez tout de même de planter une haie en été ou à la fin du printemps, il faut penser à un entretien régulier. Ceci est dû à la chaleur et à la sécheresse. Donc il faudra régulièrement arroser la haie afin d’éviter que les plantes dessèchent.

A vos bêches !

Faites un trou profond à l’endroit désiré. Tâchez d’avoir assez de place entre d’autres plantes et éventuellement le jardin des voisins. Sinon la haies deviendra chauve ou brune, ou pourrait même mourir. Plantez la haie dans le trou, un arbre par trou. Si les racines sont emballées dans un sac de jutte, ouvrez le et plantez l’arbre dans le sol. Si les racines ne sont pas emballées dans un sac, il est conseillé de tremper les racines 10 à 15 minutes dans un sceau d’eau. Lorsque tous les arbres sont dans le sol, vous pouvez refermer les trous et bien tasser la terre avec le pied. N’oubliez pas d’arroser régulièrement les nouveaux-venus. Afin de garder le sol humide et d’éviter les mauvaises herbes, vous pouvez mélanger la terre de la haie avec du broyage, compost ou terreau.

Différentes sortes de haies

Haies à feuilles persistantes
Buxus, laurier, houx, chèvrefeuille 

Haies de feuillus:
Charme, haie de hêtre, aubépine, cornouiller, noisetier

Conifères:
Taxus, arbre de vie

Haies sans entretien:
En général il est possible de laisser toutes les haies non-taillées. Mais cela donne directement un aspect sauvage au jardin.

Haies fleurissantes:
Mûre, cassis, noisetier, haie de hêtre, érable

Réactions