Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

Maladies des feuilles – lorsque vos feuilles sont malades

Les maladies des feuilles varient sur les feuilles ou sur d'autres parties des plantes. Les feuilles peuvent décolorer, faner ou mourir. Les géniteurs de maladies sont les champignons. Si vous réagissez trop tard, toute la plante peut mourir. Ceci est très ennuyeux car l’entretien de plantes demande du temps et du savoir. Nous vous aidons à sauver vos plantes avec plaisir.

Moisissure poudreuse

Votre plante souffre de cette maladie lorsqu'il y a une couche blanche, poudreuse et lavable sur les feuilles. Après les feuilles brunissent ou meurent. Les géniteurs de maladies sont les champignons. Cela vole dans les airs, s’accrochent aux feuilles et germent afin de produire un mycélium (ou champignons). La plupart des champignons ont besoin d’humidité pour germer, mais pas l'oïdium. Celui-ci germe uniquement sur les feuilles sèches. C'est pourquoi ce champignon également nommé le "champignon de bon-temps ". L'oïdium infecte les plantes comme les concombres, carottes, salsifis, arbres fruitiers, roses et autres plantes ornementales.

Moisissure duveteuse

Contrairement à la moisissure poudreuse, la moisissure duveteuse aime l’humidité. Cette variante laisse des traces sur les feuilles humides et pénètre ainsi dans le tissu végétal. La moisissure poudreuse infecte le haut de la feuille, la moisissure duveteuse infecte seulement le dos de la feuille. Les plantes menacées sont les radis, raifort, salsifis, laitue, petits pois, épinards, oignons et vignes de raisins.

Maladie de brûlures

Il s'agit d'une maladie sans symptôme claire étant donné que différents champignons peuvent être les géniteurs. La maladie est reconnaissable par des taches jaunes devenant rouges, brunes et, enfin, noires sur l'extrémité des feuilles. D’abord elles sont petites puis grandissent de plus en plus. Lorsque les taches se touchent la feuille va mourir. Les plantes qui souffrent le plus de cette maladie sont les céleris, tomates, persil, marguerites et chrysanthèmes. Cette maladie se repend très vite. Nous vous conseillons de laisser assez d’espace entre les plantes lorsque vous les plantez afin qu’elles sèchent plus vite après la pluie et évitent ainsi le risque de cette maladie. La plupart des traces proviennent du sol. Elles sont donc absorbées par la pluie et atterrissent ainsi sur les feuilles. Mettez de la paille entre les plantes pour les protéger, comme pour les fraises. Un autre conseil pour éviter la propagation de la maladie est arroser la plante uniquement à la racine, non sur les feuilles.

Maladie de la rouille

Semblable à la maladie de brûlures, la maladie de la rouille est reconnaissable aux taches jaunes sur les pointes des feuilles et des ampoules de rouge-orange sur le dos de la feuille. Les fraises sont souvent atteintes par cette maladie, même si elle ne cause pas trop de dégâts. Pour combattre la maladie, il suffit d'enlever les parties contaminées après la récolte.

Si les plantes sont infectées avec des champignons il est important d’enlever les parties atteintes. Ne les jeter pas sur le tas de compost, mais jeter les dans les déchets ménagers, ces champignons sont capables de se propager dans le tas de compost et dans le reste de votre jardin. Un bouillon de légumes fort est une recette de grand-mère afin de lutter contre ces parasites indésirables et est très facile à faire. Prenez un oignon ou une tête d'ail et chauffez le dans l'eau. Par la suite vous arrosez vos plantes avec ce bouillon, arrosez également les parties infectées. Répétez cette action plusieurs fois afin d’obtenir du résultat. Des produits chimiques peuvent être utilisés si l’infection est trop grave ou si elle persiste.

Réactions