Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

Dommages de sel aux haies

Les haies sont souvent utilisées pour se protéger des regards indésirés ou pour clôturer la propriété. Même si nous n’avons pas encore eu beaucoup de neige, en hiver le sel peut endommager les haies et arbres fortement. Le sel rentre par le tronc et atteint ainsi les racines via l’eau ou la neige fondante. Ainsi le sel est intégré via les racines dans les haies, arbustes et arbres. Cela peut endommager les branches, ou rendre la haies brune. Le sel peut même tuer la plante complètement.

Lorsque l’extrémité des branches devient brune, surtout les branches près du sol, on peut parler d’endommagements à cause du sel. Mais ces symptômes ne sont pas toujours faciles à détecter. L’eau est évacuée de la plante et les feuilles deviennent brunes, en commençant par la pointe des branches. Le sel provoque une « sur-fertilisation » de la plante, la plante absorbe trop d'éléments nutritifs et perd trop d'eau. Les plantes les plus fragiles sont les conifères comme les thuyas, sapins et rhododendrons. S’il y a trop de sel dans le sol, ces plantes auront une forte réaction visible.

Si la haie est déjà endommagée, le seul remède de la sauver est d’arroser fréquemment et intensivement. Ainsi le sel ne va pas plus profond dans les racines. Ceci ne fonctionnera que si le sol n’est pas gelé. Versez environ 20 litres d’eau (par m²) sur le sol non-gelé tous les cinq jours pendant au moins un mois. Si la haie n’était pas protégée pendant l’hiver et que le sel est visible sur les feuilles, donnez à votre haie une bonne douche à l’eau claire. 

Afin de protéger à long terme les plantes et arbres du sel, il est conseillé de choisir des plantes qui supportent mieux le sel. Voici les plantes qui supportent mieux le sel : buisson ardent, bourdaine, argousiers, les baies de neige, lilas et certains types de buissons spirées (ou spiraea), buissons boule de neige (ou viburnum) et parmi les conifères: épinette bleue, sapin d’Autriche, etc.

Réactions