Nous utilisons des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site Web. En continuant de naviguer sur ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus, veuillez lire Cookies

Quand les campagnols s’installent dans votre jardin

Les campagnols peuvent s’attaquer à vos végétaux. Ils rongent les bulbes, les racines, les légumes et autres plantes. Si vous voulez sauver vos plantes, il est préférable de faire fuir les campagnols le plus rapidement possible.

Déloger les campagnols dans votre jardin

Comment identifier un terrier de campagnol? C’est assez simple : si vous trouvez des racines ou d’autres plantes sur le monticule ou dans la galerie, il s’agit d’un terrier de campagnol. De plus, un terrier de campagnol est moins gros que celui d’une taupe. Un test simple pour confirmer que vous êtes bien en présence de campagnols consiste à creuser précautionneusement dans le monticule. Si le trou se referme en quelques minutes, ou en 6 heures maximum, vous pouvez être certain(e) qu’un campagnol s’est invité dans votre jardin.

Evitez les pesticides chimiques, dont les effets se répercuteront sur la chaine alimentaire.

Les campagnols sont dotés d’un odorat et d’une ouïe très développés, tout comme les taupes. C’est pourquoi il est possible d’utiliser des remèdes de grand-mère qui se révèlent efficaces. Par exemple, les campagnols détestent le clou de girofle, les rameaux de thuya, les poils de chien ou encore les feuilles de noyer et d’érable. Autant de substances odorantes que vous pouvez placer à l’entrée des terriers.

Le commerce propose aussi des appareils qui éloignent les campagnols à l’aide d’ultrasons ou de vibrations. Vous pouvez vous renseigner directement dans les magasins de bricolage ou jardineries spécialisées.

Réactions